les crayons

Dalton Ghetti ne jette pas, lui non plus, les petits bouts de crayons à papier usés jusqu’à la gomme : depuis vingt-cinq ans, il en sculpte la mine graphite et fait naître ces chefs d’œuvre miniatures qui ne sont pas à vendre — il les offre à ses amis. Oh, comme je voudrais être en amitié avec Dalton !

Et comme ça me donne envie d’essayer… il me faudrait quoi ? un couteau de sculpteur, une lame de rasoir et une aiguille à coudre. Quoi, il n’utilise même pas de loupe ?

Seulement la patience et le génie de ces mains-là.

 

Dalton, qui a pu passer jusqu’à deux ans et demi sur un crayon pour en extraire des chaînes entremêlées, possède une boîte pleine de plus de cent sculptures brisées en cours de travail, qu’il appelle affectueusement “la collection cimetière”. “J’ai pas mal de morceaux cassés, alors j’ai décidé de les coller sur des épingles plantées dans un bloc de styromousse pour les exposer. Les gens peuvent trouver ça bizarre que je les garde, mais ils restent intéressants. J’ai travaillé dessus pendant des mois, alors ils sont peut-être morts maintenant, mais d’un côté, je leur ai donné la vie.”


photographies © DALTON GHETTI / SOLENT NEWS

Voir la galerie complète et les légendes originales du Telegraph Pencil sculptures: miniature masterpieces carved into graphite by Dalton Ghetti



Bob Truby collectionne des marques de crayons spécifiques :mongol480_sm

142 bijoux bien rangés, à admirer sur Brand Name Pencils.

Il en a certains en double, et cherche des exemplaires non taillés de ces 62 modèles. Je lui ai virtuellement piqué le ci-joint mongol 480 de chez Eberhard Faber, mais ils sont tous si beaux qu’on en mangerait. Flippe pas, Bob, tu sais bien que je ferais jamais une chose pareille.



Ross Bollinger’s Pencilmation!

License Creative Commons





FavoriteLoadingAdd to favorites - Ajouter à ma liste perso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

reductive-sprang