la radio

“Les Diogène auraient besoin de tout, mais ne demandent rien”

« On ferait fausse route en cherchant une explication rationnelle à ce qui pousse les hommes et les femmes que nous avons rencontrés à vivre comme ils vivent. Et s’il s’agissait d’un mode de vie ? Et si ce mode de vie interrogeait le nôtre ? »

Au pays des Diogène : un documentaire de Stéphane Manchematin et Jean-Philippe Navarre, diffusé dans l’émission de Jean Lebrun Sur les docks du vendredi 22 janvier 2010, de très grande qualité, comme en témoignent les commentaires des auditeurs de France Culture.
mise à jour 31 mai 2010 : le lien vers la page de l’émission est faussé actuellement (voir nouveau site de France Culture : des débuts difficiles)
[et notre résumé est toujours en cours… mais “écoutez voir”, en bas de la page…]


Intro : évocation du cas de Moncontour (voir “Deux anciens vivaient dans un grand dénuement”, page la presse)

Je n’ignore pas le droit des personnes de disposer d’elles-mêmes, mais n’ai-je pas aussi le devoir de les protéger d’elles-mêmes ?

 

Repérages, lieux, milieux

Voisins, propriétaires, services sociaux

Je suis mal placé parce que je l’aime bien, ce type-là… Alors on attend, on attend qu’il meure, tout le monde attend avec impatience

 

Qui était Diogène

une sorte de retour à la sauvagerie élémentaire, à la nature

cette image conduit aux pires contresens

pour Diogène, c’est la singularité du citoyen qui fait la cité

 

Syndrome, symptômes, maladie
Une lettre de signalement

Un inspecteur de salubrité
l’article 13.11.4 du Code de la Santé publique
télécharger le Code au format PDF

comme des soldats dans les tranchées

 

Visites à domicile

mesurer les risques entre le maintien au domicile insalubre et l’infection nosocomiale à l’hôpital

Je laisse tout tomber par terre et puis je me baisse pas. Je suis comme ça depuis que je suis née ; c’était mon seul défaut.

En quelle année on est ? Non, ça ne m’intéresse pas du tout.

Je suis une vieille ruine, alors forcément, on me laisse tomber, maintenant.

Je n’accepterais pas d’aide, parce que je suis valide.

 

Une lettre d’injonction

Interventions coercitives

Faites un peu comme si c’était quelqu’un de votre famille

 

Un devis de nettoyage

Si vous enlevez les cafards, quand je vais revenir je vais être toute seule.

 

Un bilan de nettoyage

J’ai droit à être réhabilitée ? — Votre appartement a été réhabilité.

 

Une théorie des origines

événement de vie à caractère traumatique dans la période 0-3 ans

Mémoire non consciente et misanthropie de survie. Vivre comme si on n’avait besoin de rien.

Le monde est mauvais ; je ne peux faire confiance à personne ; je ne peux pas — je ne pourrai jamais faire confiance à l’environnement ; je décide de survivre, je vais me débrouiller pour trouver en moi une force, mais je ne demanderai jamais l’aide d’autrui.

Ils sont plus adaptés que nous dans un environnement hostile.

 

En “bonus multimédia” 😕 , figurent quelques photos de Patrick Bachelet, entrepreneur de nettoyage ayant participé à l’émission, en compagnie de Jean-Claude Monfort et Catherine Wong, psychiatres ; Jean Maurel, philosophe ; Christine Anmuth, ingénieur, et Patrick Guilhem, technicien, mairie de Paris ; Hubert Caporal, écrivain et voisin.


Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

© Patrick Bachelet


© Patrick Bachelet

 

FavoriteLoadingAdd to favorites - Ajouter à ma liste perso

FavoriteLoadingAdd to favorites - Ajouter à ma liste perso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

referenced-complexional