Christian Guienne si toi aussi

christian-portrait-dark-1 photo Martin HamptonSi toi aussi tu vas sur facebook et que tu rejoins des groupes qui commencent par Si toi aussi

Si toi aussi tu as toujours juré que tu n’irais jamais sur facebook rejoindre des groupes commençant par Si toi aussi

Si toi aussi demain matin tu vas marcher pour que Christian repose en paix

Si toi aussi tu es trop loin ou pas assez quoi-que-ce-soit pour y aller

Toi aussi, tu peux passer voir les 167 personnes qui ont rejoint

Si toi aussi t’es dégoûté que Christian Guienne nous ait quitté

 

autrement dit

Si toi aussi t’es dégoutei que christian gueinne nous est quitté !

Si toi aussi tu  traînes sur fatratas, bizarre les trucs qu’on peut y voir

Si toi aussi tu viens d’arriver par hasard

Si tu veux savoir où en est l’histoire

Toi aussi, tu peux entrer chez

Christian G.

 

 

 

FavoriteLoadingAdd to favorites - Ajouter à ma liste perso

une marche en l’honneur de Christian Guienne

Le samedi 30 janvier 2010, un mois après sa mort à l’hôpital psychiatrique de Montélimar où il avait été emmené de force, une marche en l’honneur de Christian aura lieu à Buis-les-Baronnies : là où il vivait depuis toujours, là où il a tant marché, là où plus de 300 personnes, qualifées d’ « irresponsables » par M. le Maire, avaient signé une pétition pour son retour et sa prise en charge au sein de la communauté.


Rendez-vous à 11 h, au croisement de Buis – La Roche.


marche-pour-christian-guienne

FavoriteLoadingAdd to favorites - Ajouter à ma liste perso

zéro un un zéro

Sur deux mille dix bonnes résolutions, mettre en œuvre la première a l’air si facile,

un clic en haut :

un autre en bas :


et le tour sera joué.

Quoi, faire sortir fatratas en pyjama, pas débarbouillé,

un premier janvier à la nuit tombée ?



Le lancer dans la vaste toile pleine de pièges gluants et de frimas glacés, à peine ébauché, sans corriger tout ce qui va pas, sans compléter tout ce qui manque, sans même exposer le comment du pourquoi ?

Oui, c’est ça qu’on va faire, advienne que pourra.

Clic-clic et B.A. BA, bonne année, monde entier.

Et au boulot, fatratas.

FavoriteLoadingAdd to favorites - Ajouter à ma liste perso

mettre un frein à l’immobilisme

freinC’est le simple but de ces quelques lignes, qui vont ignominieusement griller le bouillon de brouillons mijotant à l’arrière-plan. Quelques lignes pour ne rien dire, mais déverrouiller le clavier et se dérouiller les idées.

Mettre un frein à l’immobilisme, c’était un peu le but du jeu en créant ce site — n’est-ce pas d’ailleurs l’origine de tout jeu depuis la Création (Woody a raison, l’éternité c’est long, surtout vers la fin) —, puis les aléas techniques ont entravé l’évolution du contenu censé devenir dynamique, c’est-à-dire en mouvement, c’est-à-dire tout le contraire de cette stagnation qui perdure dès lors qu’on perd l’habitude d’écrire régulièrement. Et s’il est bien certain que qui perd endure, est-on si sûr que qui perd dure.

Alors on se motive (et on arrête de regarder la pub), on prend ses gouttes on se pousse au cul ou toute autre formule qui pourrait marcher, on se fait violence pour sortir du silence, et non seulement on écrit nos inepties, mais encore les publie-t-on ici,  plein d’appréhension — si loin de la perfection. Mais peut-être juste à un clic du décisif déclic.

Faisons ça, voyons donc.

FavoriteLoadingAdd to favorites - Ajouter à ma liste perso