Archives de l'auteur : alala

boulot de pros : La vie secrète du Diogène

Frères de misère, il est grand temps de passer aux articles qui nous cernent. Loin de la presse à sensation ou des divers voyeurismes de plus ou moins bon ton, La vie secrète du Diogène, paru en juin 2009, fait le tour du problème sans y emprisonner personne. Ayant acquis ce livre à sa sortie, je l’ai dès réception dévoré derechef —  une heure de ma vie y a suffi.

couverture du livre La vie secrète du Diogène

Quel décalage, quand on considère les trois ans de boulot en amont.

Et quel dommage de ne faire en réponse à cet ouvrage qu’une brève hâtive, fût-elle aussi longuette que celle consacrée dans ce site à l’élevage d’ados d’appartement (non, je ne refais pas de lien vers “l’âne de rang court”).

Du boulot de pros, donc, et si je laisse ce titre en vedette, c’est qu’il le mérite au plus haut point.

C’est que je le considère comme fondateur à bien des égards, c’est qu’il présente une valeur littéraire certaine, et iconographique de même, c’est qu’il est humain et respectueux (donc a priori pas rentable, mais détrompez-moi, Thierry Mertenat et Magali Girardin, si ce n’est pas le cas).

Il y a beaucoup de pistes à suivre à partir de cet ouvrage, parallèlement aux films de Martin Hampton, et on sera amenés à en reparler bien des fois.

Afficher la suite »

FavoriteLoadingAdd to favorites - Ajouter à ma liste perso

strass antistress

De toutes les sources psycho-socio-médicales officielles autorisées, on n’arrête pas de nous avertir et nous démontrer que le stress est l’une des grosses-graves racines de nos maux. Cela dit, admis et reconnu, ne sert depuis toujours qu’à faire le beurre des thérapeutes non remboursés par la sécu à laquelle on cotise bon gré mal gré, et à alimenter les marronniers-choux gras des magazines branchés bien-être, sans qu’un iota de stress soit jamais éliminé de nos parcours de combattants par ceux-là même qui s’autorisent un avis sur la question.

En cette hallucinante fin d’année 2010 2011 2012, fatratas vous épargnera le détour par les convenus Cadeaux-originaux-et-pas-chers-à-faire-aux-êtres-chers, et autres Face-à-la-crise-faites-la-fête-pas-la-tête. Non, nous ne mangeons pas de ce pain-là, d’ailleurs le pain n’est plus ce qu’il était, qu’on nous donne donc de la brioche ; et au cœur de nos misères, goûtons un instant la paix royale de n’avoir cure de rien, tandis que ceux qui en ont encore les moyens gigotent et s’agitent entre paillettes et poudre aux yeux.

à suivre

FavoriteLoadingAdd to favorites - Ajouter à ma liste perso

l’ampoule qui brille depuis cent ans

Mais pourquoi on nous apprend pas ça à l’école, répétait lado l’an dernier tout au long des 75 minutes de Prêt à jeter (die Wegwerfer), édifiant documentaire réalisé par Cosima Dannoritzer. Revu sur Arte le 24 janvier 2012, rediffusions jeudi 26 janvier à 14 h 40 et samedi 28 janvier à 11 h 30.

Les plus âgés d’entre nous et les garde-tout éclairés, certes au courant depuis longtemps du pervers processus d’obsolescence programmée, apprécieront la séquence de l’ampoule centenaire fêtée par toute une ville ; les mieux intentionnés réviseront leur façon de faire des dons aux pays en voie de développement, et à tout le moins l’horizon s’éclaircira-t-il un peu pour ceux qui se lassent de renouveler leur imprimante…

 

 

 

 

En réponse à tibo 😉 qui nous a demandé entre autres

Vous mentionnez également un logiciel pour les imprimantes défectueuses, ne pensez-vous pas qu’il serait utile de diffuser le lien ? Ce programme est-t-il valable pour l’ensemble des imprimantes ?

voici quelques pistes concernant le “correctif d’obsolescence” pour imprimante (à la base, epson)

Pour aller plus loin :

le site de la fameuse ampoule de Livermore
le dossier général élaboré par arte

FavoriteLoadingAdd to favorites - Ajouter à ma liste perso

tocs : la clinique de l’espoir

émission diffusée sur NRJ12 le 19 janvier 2011 à 14 h 57

(magazine Tellement vrai)

On a loupé un grand bout du début, mais quand même pu y suivre la courageuse démarche de Valérie, qui souffre du toc d’accumulation (option papiers en tout genre, tendance archivage méticuleux).

L’un de ses exercices consistait à apporter à la clinique quelques-uns de ses casiers remplis en vrac, à en trier et commenter le contenu pièce par pièce en compagnie des soignants, pour parvenir à finalement en jeter une partie honorable, sous bonne escorte et dans une belle poubelle vide bien propre, local verrouillé, accès impossible en cas de remords.

Trop torrible.

Mais ! on aura eu le plaisir d’y découvrir la sympathique Karen Couturier, qui en novembre 2010 avait lancé ici même dans le forum son appel à témoins pour réaliser un (autre ?) reportage télévisé.

Celui-là sera-t-il disponible à la revoyure un peu plus tard, impossible de le savoir ; le site NRJ12 présente bien une partie replay, mais mal (faites attention où vous cliquez). En espérant éventuellement référencer la clinique… qui c’est-y qui a tout suivi ?

FavoriteLoadingAdd to favorites - Ajouter à ma liste perso

écrans d’automne

Autumn Paper par Bogdan Lazar (Roumanie)


Septembre simplement somptueux. Rendez visite à Bogdan, il vous propose même la résolution pour iPhone et les fichiers PSD.

Pour le mois d’août, il avait concocté un I hate mondays qui pourrait bien nous servir toute l’année.

 




Back to school par Neelam Asrani (Inde)

 

En anglais, il n’existe pas de mot équivalent au mythique “la rentrée”. Et en Inde, la rentrée a lieu en juillet… on a donc choisi la version “sans calendrier” pour ce sympatoche tableau noir, qui nous paraît directement dédié à fatratas (quel bon goût quant au choix des caractères). Afficher la suite »

FavoriteLoadingAdd to favorites - Ajouter à ma liste perso