le tour du problème

Cet article est le n° 5 sur 5 de la série lado range sa chambre

La deuxième étape effectuée, lado peut désormais entrer dans sa chambre en ouvrant la porte en grand, aller jusqu’à la fenêtre sans marcher sur quoi que ce soit, et faire visuellement le tour du problème, en tenant compte de l’actualité qui lui tombe dessus : la rentrée.

La pression parentale atteint un point critique — va savoir pourquoi, la rentrée produit toujours sur les parents un effet encore pire que le grand ménage de printemps et les bonnes résolutions du nouvel an. La chambre n’étant pas encore rangée, même si elle commence à drôlement changer d’aspect, va savoir pourquoi, les mères ne rigolent pas.

Le but immédiat n’est certes pas de faire plaisir à sa mère, mais l’expérience mettant en évidence une amélioration de l’humeur maternelle à chaque franchissement d’étape majeure, on a tout à gagner en passant à l’étape 3 :

on accélère le mouvement, il est temps de rétablir la circulation, et de faire physiquement le tour du problème. Afficher la suite »

FavoriteLoadingAdd to favorites - Ajouter à ma liste perso

la porte personnelle

Cet article est le n° 3 sur 5 de la série lado range sa chambre

Comme annoncé à la fin de son article du mois d’août… 2009, lado vient de commencer à ranger sa chambre… 😯

Vos recherches sur la manière de s’y prendre montrent une telle perplexité que lado a consenti à partager ici cette douloureuse expérience, pourvu que je mette la série en place — t’inquiète, la douloureuse expérience va comporter pas mal d’étapes, lado trouvera aussi le temps de se remettre au clavier…

Pour l’étape 1, on va y aller doucement – faudrait pas risquer la démotivation prématurée.

Afficher la suite »

FavoriteLoadingAdd to favorites - Ajouter à ma liste perso

ouvrage de dame : comment élever un ado d’appartement

Cet article est le n° 2 sur 5 de la série lado range sa chambre

Après lecture et étude approfondie de la première contribution de lado — au passage, encore merci,  lado, reviens quand tu veux —,  je me suis sifflé les 124 gouttes de la cannette étiquetée Comment élever un ado d’appartement ?, par Anne de Rancourt, préface de Claude Duneton, ah Duneton, 4,2 gouttes seulement pour étancher ma soif de connaissance. L’emballage nous précise que l’auteur « élève seule quatre ados mâles », et que « ses compétences en matière d’élevage sont d’autant plus fiables qu’elle est également enseignante à Metz ». Ouaich. Je veux bien qu’on m’explique pourquoi être enseignante à Metz, ça te rend plus crédible qu’être enseignante tout court, mais ça se peut, hein, je sais pas, Metz, par les temps qui courent, c’est peut-être déjà dans le neuf-trois. Afficher la suite »

FavoriteLoadingAdd to favorites - Ajouter à ma liste perso

Range ta chambre !

Cet article est le n° 1 sur 5 de la série lado range sa chambre

Il est 15 h, l’ado s’éveille, et déjà l’ado entend cette phrase.

Mais combien de fois a-t-elle résonné dans les oreilles de l’ado ? Combien de fois lui a-t-on dit que cela ne pouvait plus durer, qu’il faut aérer, ranger, laver, et que non, décidément, une bouteille de bière n’a pas sa place dans une chambre d’ado, hein, combien de fois ? Pas assez, sans doute, vu que rien n’a bougé.

Moi je la trouve plutôt cool, ma chambre. Un peu encombrée, je vous l’accorde, mais c’est un joyeux bazar qui me convient. Et puis, faut me comprendre, dans 9 m², comment voulez vous décemment faire tenir un lit, un bureau, un ordinateur, deux synthés, une guitare, un ventilateur, et se débrouiller pour que tout soit en ordre ? Afficher la suite »

FavoriteLoadingAdd to favorites - Ajouter à ma liste perso
Private