Diogènes : travail documentaire pour une école de cinéma

Je m’appelle Damien, je suis étudiant et m’intéresse depuis un moment à la vie des Diogènes. Les liens très forts qu’ils peuvent développer envers des objets, la difficulté à s’en débarrasser, et bien souvent la lucidité face au problème, me touchent et m’intriguent.

Dans le cadre d’un concours pour l’école de cinéma La Fémis (à Paris), je souhaite réaliser un dossier documentaire (des photos et des images filmées) avec des Diogènes. Je veux faire un dossier qui prend le point de vue de ces différentes personnes, sans juger, sans être indiscret ou grotesque. À l’inverse de ces reportages télévisés qui scrutent de l’extérieur, et poussent la personne à livrer sa douleur.

Sachez que mon dossier n’a que des fins pédagogiques : aucune des images ne sera rendue publique. De plus, dans le cas où vous ne voudriez pas être à l’image, je tournerai mon objectif uniquement vers le logement.

Je rends ce travail le 11 mars, c’est un délai un peu court…

Si vous souhaitez participer, vous pouvez me contacter à dsou au 06 89 47 59 16.

Si quelqu’un est disposé à participer mais ne souhaite pas être filmé ou photographié, je serais très heureux de rencontrer la personne simplement pour discuter (ou par téléphone, ou même par e-mail).

Intérieur chez un Diogène avec rayons de soleil

Intérieur chez un Diogène avec rayons de soleil

FavoriteLoadingAdd to favorites - Ajouter à ma liste perso FavoriteLoadingAdd to favorites - Ajouter à ma liste perso

boulot de pros : La vie secrète du Diogène

Frères de misère, il est grand temps de passer aux articles qui nous cernent. Loin de la presse à sensation ou des divers voyeurismes de plus ou moins bon ton, La vie secrète du Diogène, paru en juin 2009, fait le tour du problème sans y emprisonner personne. Ayant acquis ce livre à sa sortie, je l’ai dès réception dévoré derechef —  une heure de ma vie y a suffi.

couverture du livre La vie secrète du Diogène

Quel décalage, quand on considère les trois ans de boulot en amont.

Et quel dommage de ne faire en réponse à cet ouvrage qu’une brève hâtive, fût-elle aussi longuette que celle consacrée dans ce site à l’élevage d’ados d’appartement (non, je ne refais pas de lien vers « l’âne de rang court »).

Du boulot de pros, donc, et si je laisse ce titre en vedette, c’est qu’il le mérite au plus haut point.

C’est que je le considère comme fondateur à bien des égards, c’est qu’il présente une valeur littéraire certaine, et iconographique de même, c’est qu’il est humain et respectueux (donc a priori pas rentable, mais détrompez-moi, Thierry Mertenat et Magali Girardin, si ce n’est pas le cas).

Il y a beaucoup de pistes à suivre à partir de cet ouvrage, parallèlement aux films de Martin Hampton, et on sera amenés à en reparler bien des fois.

Afficher la suite »

FavoriteLoadingAdd to favorites - Ajouter à ma liste perso FavoriteLoadingAdd to favorites - Ajouter à ma liste perso

strass antistress

De toutes les sources psycho-socio-médicales officielles autorisées, on n’arrête pas de nous avertir et nous démontrer que le stress est l’une des grosses-graves racines de nos maux. Cela dit, admis et reconnu, ne sert depuis toujours qu’à faire le beurre des thérapeutes non remboursés par la sécu à laquelle on cotise bon gré mal gré, et à alimenter les marronniers-choux gras des magazines branchés bien-être, sans qu’un iota de stress soit jamais éliminé de nos parcours de combattants par ceux-là même qui s’autorisent un avis sur la question.

En cette hallucinante fin d’année 2010 2011 2012, fatratas vous épargnera le détour par les convenus Cadeaux-originaux-et-pas-chers-à-faire-aux-êtres-chers, et autres Face-à-la-crise-faites-la-fête-pas-la-tête. Non, nous ne mangeons pas de ce pain-là, d’ailleurs le pain n’est plus ce qu’il était, qu’on nous donne donc de la brioche ; et au cœur de nos misères, goûtons un instant la paix royale de n’avoir cure de rien, tandis que ceux qui en ont encore les moyens gigotent et s’agitent entre paillettes et poudre aux yeux.

à suivre

FavoriteLoadingAdd to favorites - Ajouter à ma liste perso FavoriteLoadingAdd to favorites - Ajouter à ma liste perso

wanted : entasseur compulsif

Les appels à témoins pour reportages télévisés que l’on nous demande de relayer ici se suivent, se ressemblent et ne sont pas toujours forcément « dans notre ligne »… Mais nous les publions volontiers sur ce site car il s’agit d’abord de rassembler les ressources disponibles et de rompre l’isolement des entasseurs compulsifs — à cet effet, Chris, on peut 😉 l’écrire sans guillemets :

Dans le cadre d’un reportage sur le thème des compulsions pour la chaîne NRJ12, je suis à la recherche de personnes concernées pour participer.

  • Vous êtes « entasseur compulsif » et vous souhaitez ou allez bientôt commencer un traitement.
  • Vous êtes « entasseur compulsif » et vous ne trouvez pas de solutions à vos compulsions.
  • Un de vos proches est « entasseur compulsif » et vous souhaitez le faire réagir et stopper ses compulsions.

Si vous vous reconnaissez dans l’un de ces profils, et que vous souhaitez témoigner de votre vie quotidienne dans le cadre d’un reportage, n’hésitez pas à me contacter

par téléphone au 01 44 29 95 86

ou par mail chrisjournaliste_at_gmail_dot_comen laissant vos coordonnées. À bientôt et merci, Chris

On peut dans la foulée, et malgré le ton différent, jeter un œil sur cette annonce récente dans le forum.

Et comme d’hab dans ce genre d’appel, est inclus ici le sondage permanent qui vous permet de réagir anonymement. 8)

je voudrais témoigner, mais...

voir les résultats

FavoriteLoadingAdd to favorites - Ajouter à ma liste perso FavoriteLoadingAdd to favorites - Ajouter à ma liste perso

entasseurs compulsifs : appel à témoins pour projet de reportage

logo-nrj12_vignette

NRJ12 prépare un reportage sur les entasseurs compulsifs. Ce reportage sera évolutif par rapport à la situation actuelle d’une personne entasseuse compulsive, selon les particularités de chaque cas et les enjeux de chacun :

  • vous êtes entasseur compulsif et cela vous gâche la vie au quotidien,
  • vous êtes proche d’un entasseur compulsif et vous souhaitez lui venir en aide,
  • vous vous demandez si vous êtes entasseur compulsif.

 

Si vous êtes intéressé par notre projet, n’hésitez pas à joindre

Claire au 01 53 09 98 74

adresse mail clichée (antirobots de spam)

Virginie au 01 53 09 59 31

adresse clichée (antirobots de spam)

********************************

Avant d’insérer ce nouvel appel à témoins, j’ai jeté un coup d’œil aux résultats actuels du sondage permanent Je voudrais témoigner, mais…

Bien que le nombre de votants ne soit pas encore très élevé, les pourcentages sont déjà significatifs des difficultés initiales : 40% d’entre nous ne veulent pas passer à la télé. Télé ou pas, 70% veulent rester anonymes, et 30% craignent d’être reconnus quand même. Nous avons donc contacté Claire et Virginie pour vous livrer une vision plus précise des conditions envisagées.

Il s’agira d’un reportage de 90 minutes au total, dressant le portrait de 4 personnes souffrant de toc. Le portrait d’un entasseur compulsif, qui les intéresse particulièrement pour faire mieux comprendre les personnes souffrant de cette pathologie peu connue, est un sujet encore rarement traité et elles aimeraient en faire un portrait humain, voir quelles sont les conséquences qui se répercutent au quotidien, s’intéresser aux proches…

Malheureusement, dans une séquence de 26 minutes, il est impossible de flouter le témoin principal : l’impact de son message en serait fortement diminué. Il ne s’agit pas de stigmatiser le témoin ou la maladie, mais vraiment, grâce à son témoignage, d’apporter un autre regard sur la maladie et de pouvoir aider d’autres personnes qui regarderont le sujet. Il est donc très important que cette personne accepte d’être vue. Il serait en revanche possible de flouter un proche de cette personne qui interviendrait au cours du reportage.

Souhaitons donc que notre insert apporte des contacts positifs à ces deux journalistes réactives et sympathiques. Vous pouvez aussi vous manifester ici, en commentaire ou par le formulaire de contact privé, et en répondant au sondage reproduit ci-dessous.

(Les sondages apparaissent de manière aléatoire dans la colonne de droite ; ils sont simplement indicatifs et ne procèdent à aucune identification.)

 


je voudrais témoigner, mais...

voir les résultats

FavoriteLoadingAdd to favorites - Ajouter à ma liste perso FavoriteLoadingAdd to favorites - Ajouter à ma liste perso